Comoropreunariat

Il crée Com-Plaste, une start-up Comorienne, qui transforme les déchets en trésor

l s’appelle CHAMSOUDINE MAOULIDA. Originaire de NTSOUDJINI, il a fait les études à Madagascar et diplomé d’une licence en TECHNIQUE BIOMÉDICALE et un Master2 en MANAGEMENT QUALITÉ ET SÉCURITÉ DE SOINS. Ce jeune formé également en valorisation des déchets en l’occurence les déchets plastiques vient de créer #Com-Plaste, une société de recyclage des dechets.

Depuis son retour aux Comores il y’a de cela 9 mois, il en a fait la protection de l’environnement, son cheval de bataille. Pour ce disciple d’Antoine Lavoisier, <<Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme>>. C’est ainsi qu’il est à pied d’oeuvre pour valoriser toute sorte de déchets plastiques. Le but est non seulement donner une seconde vie aux déchets mais également en faire ceux-là une richesse pour l’environnement.

Chamsoudine travaille avec son frère, bien évidemment avec les moyens du bord. Il transforme non seulement les bouteilles et sachets plastiques mais aussi d’autres types de plastiques en divers produits à savoir des pavés autobloquants, tabourets, briques, pots de fleur, assiettes, pour ne citer que ceux-ci. Son dernier défi était de fabriquer des briques de construction à base des plastiques: chose faite.

L’enfant de Ntsudjini est un jeune dynamique, patriote et animé du souci d’aider son pays à mieux préserver l’environnement et à diminuer considérablement la quantité de plastique dans la nature. << les déchets plastiques sont une menace pour la santé humaine et environnementale. Chez nous avec l’arrivée de multiples entreprises d’eau minéral, les risques augmentent. Et chacun de nous doit agir pour protéger urgemment le cadre de vie des Comoriens>> a-t-il expliqué.

Comoropreneuriat

Add comment

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =


error: Content is protected !!