Comoropreunariat

Charif Mohamed Fakih devient le premier Comorien à fabriquer une puce Télécom

Charif Mohamed Fakih, Docteur en physique, spécialisé en microélectronique est l’un des Comoriens qui font la fierté des Comores à l’échelle internationale. Il est le premier Comorien à poser ses valises à la Silicon valley, le haut-lieu de l’innovation mondiale et levier majeur de la puissance des Etat-Unis dans le monde.

Natif d’Itsikoudi, dans la région de Wachichili en grande Comores, il a obtenu son Bac C au lycée de Moroni en 1997. Il part ensuite en France, plus précisément à l’ENST, l’école nationale supérieure des télécommunications de Paris où il obtînt son diplôme d’ingénieur en Télécom.

Son savoir-faire et ses compétences convainquent rapidement  les entreprises du high tech de la France et c’est au CNRS qu’il fera ses premiers pas en qualité de chercheur avant de prendre la décision de quitter la France pour déposer ses valises au CANADA. Mais ce ne fût qu’une aventure de courte durée. Son destin l’emmène aux USA où il va commencer à travailler d’abord comme Staff researcher, puis ingénieur en conception des systèmes intégrés dans des PME High-tech de la CALIFORNIE.

Depuis quelques mois, il est recruté comme ingénieur Sénior à Global foundry, deuxième fondeur mondial de puces pure player et l’un des 10 géants de la High-Tech à la Silicon Valley.
Son travail consiste à fabriquer des puces d’AMD et d’IBM, pour 5G/wifi-6/radars. Il devient ainsi le premier Comorien à fabriquer une puce télécom.

Comoropreneuriat

6 comments

Résoudre : *
24 × 10 =


error: Content is protected !!